Les débuts des SGBD

Par quelles étapes sont passés les systèmes de gestion de base de données ?

En 1960, IBM met en vente sur le marché Information Management System (IMS). C’est le premier système de gestion de donnée où celles-ci sont enregistrées de manière hiérarchique.

A la même époque : General Electric avec Charles Bachman, l’un des pionniers des SGBD, met en vente un autre système de gestion de données Integrated Data Store (IDS), mais qui appartient au modèle réseau, c’est-à-dire que les données sont liées entre elles, par un chemin d’accès.

En 1970, avec les complexités et les faiblesses des modèles réseau et hiérarchique, un employé de IBM Edgar Frank Codd publie une théorie du modèle relationnel

Fin 70 : IBM, sur le modèle relationnel, publie le SGBD System R. Le langage utilisé par ce logiciel est le Structured Query Language, le SQL. A la même époque, L’ANSI, American National Standards Institute publie une description de l’architecture Ansi/Sparc, sur laquelle reposent les SGBD actuels.

1990 marque l’apparition des modèles d’organisation orienté objet et objet-relationnel

Auteurs :

François Aubel

Tanguy Bourdet

Vincent Mangel

Diaporama de  l’exposé : Diapo Pres

 

Ce contenu a été publié dans Veille technologique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les débuts des SGBD

  1. fgranotier
    Twitter:
    dit :

    Exposé intéressant mais hors sujet dans le cadre de la veille technologique et informationnelle du module SI3

Les commentaires sont fermés.